Creative Commons License This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.

Friday, 9 December 2011

L’affaire @Menacius (Mise à jour: 16h30)

De @inflammatory_, traduit par @Krotkie

Le 6 décembre, au cours des manifestations organisées pour la commémoration de 3 ans depuis l’assassinat d’Alexandros Grigogoropoulos par un policier, la police aurait poursuivi 21 arrestations et 46 détentions. Parmi les arrêtés est A.D., connu au milieu de la communauté twitter grecque en tant que Menacius, qui est membre de l’initiative « A ship to Gaza » et contributeur de Omnia TV. C’est une affaire de grande importance, puisqu’il s’agit d’un citoyen qui couvrait les affrontements entre la police est les maniféstants.

L’activité de Menacius dans le cadre du journalisme citoyen a été traitée par un article du quotidien Kathimerini, concernant sujet, et son importance est évidente par les commentaires de ses amis et camarades. En plus, son arrestation s’inscrit dans le cadre de l’activité récemment très intense de la police, menée sous le principe de « tolérance zéro », accompagnée par des détentions préventives et des contrôles aléatoires des manifestants, pendant les manifestations du 6 décembre.



Radiobubbleweb radio, Omnia TV, le blog Parallilografos et Athens Indymedia  diffuseront des mises à jour régulières à propos de cette affaire. Vous pourrez aussi être tenus au courant, en suivant le hashtag #freemenacius sur twitter.

Les faits

Selon le communiqué de presse de l’initiative « A ship to Gaza », Menacius a quité les locaux de l’initiative, dans le but de couvrir les évènements autour de la manifestation pour Omnia TV ; peu après il s’est fait arrêté par la police et son équipement a été confisqué. Il a été accusé de crimes scandaleux, comme la perturbation de la paix, la violation de la loi concernant les armes (il aurait lancé des pierres), la tentative de causer des dommages physiques et l’affiliation à un groupe de jeunes lançant des cocktails Molotov. Après avoir été détenu au siège de la police, mercredi soir il s’est présenté devant le Procureur avec les autres détenus, dont plusieurs sont des mineurs. 

Après de longues heures d'attente, certains d'eux se sont présentés devant le Procureur qui aurait dit à un d'entre eux "tu as détruit l'Etat". Tous les détenus resteront au siège de la police jusqu'à vendredi, quand l'audience devant le Tribunal aura lieu. La plupart d'entre eux sont accusés de lancer de pierres et de cocktails Molotov, ce qui est consideré comme un crime.

MISE A JOUR, 9/12, 12h00

La plupart des accusations ont été transformées de crimes en délits.

MISE A JOUR, 9/12, 16h30

Peu avant 14h30 (heure locale), @Menacius a été liberé par le Procureur. Il est toujours accusé de perturbation de la paix, ce qui est un délit.
En plus, 2 allemands, 2 espagnols et 1 porugais ont été également liberés sous garantie, ainsi que le reste des détenusm avec obligation de se présenter régulièrement au Commissariat de Police. 

No comments:

Post a comment