Creative Commons License This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.

Declaration of Principles


A great discussion has begun for concepts like people's journalism, civil society, social media, blogs - whether anonymous or not -, the coming of a new era, and the old era that lives on...

We are at the crossroads of all these conversations, on their cutting edge, and we want people's journalism to have a substance of its own, to produce content, and not to end up being a mere copy of conventional journalism.We acknowledge that objective journalism does not exist. We have opinions, points of view, tools with which we evaluate the world, and we always expect to be evaluated ourselves. We position ourselves as an open community that recognizes human dignity as the most important value of the world we envision. This is the world we're fighting for.

If you ask us “what are your journalistic tools, your organizational structure?”, our answer will be frank: “We have no editor-in-chief and manager”. But most importantly, we have something that disappeared from newsrooms a long time ago: we have a soul. We discuss things, we disagree, we come to conclusions, we reach consensus. We find a “good” topic and we dig into it. We want to see it in a way others didn't see it – we are not a journalistic industry that went bankrupt because of its silence.

This is why we are trying to develop the journalistic tools of a new era. The success of the #rbnews hashtag and the way it functions, both through Twitter and through our blog where only cross-checked news is published, are already useful journalistic tools of the new era. Participation is key: the participation of the community that transforms into a conduit for news and a self-regulated filter of information. This form of participation acquires a whole new meaning on and

We, radiobubble, #rbnews, the people hiding behind the potted plants on Ippokratous street in Athens, breathe and want to continue breathing as an autonomous, solidarity network of informed people.


Article 1

The right of every person and citizen to inform and be informed freely is inalienable. Information is a social good and not a merchandise or a means of propaganda. Whoever is active on the Internet using #rbnews with the purpose to inform and be informed is entitled and bound: 
i. To consider publishing the whole truth as their primary duty to society and themselves.
  1. To consider distorting, concealing, misrepresenting or forging real events as an insult to society and a degrading act for themselves.
  2. To respect and adhere to the specificity of each news item, of commentary, of advertising messages, of matching title and text and using adequately photographs, images, graphs, sounds, videos or other representations. Our goal, especially for the use of the hashtag #rbnews, is not to acquire a commercial nature. We pledge to safeguard the goal of transmitting news and will not convert #rbnews into a tool for commentary or advertisement.
  3. To investigate in advance, with a sense of responsibility and awareness of the consequences, the accuracy of a piece of information or a piece of news before we disseminate it.
  4. To correct without delay, with similar presentation and appropriate stress, inaccurate information and false assertions.

Article 2

All of us who are involved in the community that disseminates news using #rbnews are entitled and obliged:

  1. To treat equally all citizens, without discrimination of nationality, gender, sexual orientation, race, religion, political views, economical situation, and social status.
  2. To respect the personality, dignity and sanctity of private life of our fellow human beings and fellow citizens of the Earth. Only when the right to information requires it can we use, always responsibly, facts related to the private life of people who exercise public functions or have special social status and power and are subject to social scrutiny. To respect the presumption of innocence and to not prejudge of judicial decisions, but to subject them to the trial of moral evaluation.
  3. To respect international rules for protection of minors, persons with special needs and people with serious health problems.
  4. To behave discreetly and with sensitivity to citizens, when they are in mourning or in shock, as well as those that have obvious psychological ailments.
  5. To check and document information that refers to the sensitive sector of public health, where misleading information and sensationalist presentation can cause unforgivable upheaval in public opinion.
  6. To cross-check our information and secure relevant documentation (with documents, photographs, sounds, pictures) with legitimate methods, always letting those appearing in this documentation know our intention to publicize them. In cases where this is impossible due to circumstances beyond our control, we must hide the personal details of people who appear in documents of journalistic nature.
  7. To observe secrecy with respect to the sources of information that we secured in confidence.
  8. To respect the rules of  off-the-record information.
  9. To protect the pseudonymity and the anonymity of those who have chosen to appear in this way in the Internet.

Article 3

Equal access to public discourse and diversity of opinions, which is the cornerstone of democracy, are abolished when the state has a monopoly over the control of mass media, and are undermined when media are concentrated in the hands of gigantic for-profit businesses that consider public opinion as a consumer and try to manipulate its convictions, its habits and its general behaviour.

For this reason, we are entitled and obliged to defend freedom of the press and freedom of speech.

Article 4
Financial transparency is a fundamental element of trustworthiness, reliability and dignity for those involved in the #rbnews community, therefore we are obliged:
  1. Not to pursue and not to accept compensation for our contribution.
  2. Not to pursue and not to accept a sinecure or a salaried position in press offices, public services or private businesses that may cast doubts on our independence with respect to our activity on the Internet. 
    In any case, since our activity is unpaid, we are obliged to inform clearly and succinctly (through the means of an open disclaimer on social networks) of any professional relation that could be considered as running against our activity regarding the dissemination news and information.

Article 5 
Our respect and solidarity to all citizens of the world that (professionally or not) are active on the Internet or in conventional/traditional media obliges us:
  1. To consider any form of plagiarism as a very serious offense,
  2. To avoid claiming other people's work as our own, to always mention the name of the editor whose texts, excerpts, photographs, videos or sounds we use.
  3. To cite the source of information that has already been published or transmitted.
  4. The news we curate from the hashtag #rbnews (selection, evaluation, cross-reference, sorting, etc) is the result of work that we choose to distribute freely under a Creative Commons License. This license is of course not binding for every Twitter user that uses #rbnews.

Article 6
The expansion of mass media and the globalization of communication have increased significantly the educational and cultural role of the electronic and written press. Having in mind the capability for self-regulation of the internet community, we are entitled and obliged, personally and collectively:
  1. To contribute to the enhancement of journalistic discourse, by avoiding grammatical, syntactical, and lexical mistakes, especially those that conceal information, distort content and lead to deception.
  2. To contribute creatively to the protection and evolution of cultural heritage, without forgetting that we consider ourselves as citizens of the world and therefore we approach with respect every expression of human civilization.

Article 7
The violation of the above obligations are always monitored by and subjected to the judgment of civil society involved with the Internet. We are held accountable with respect to the commitments that we voluntarily assumed in civil society and we demand in turn due respect for our work.

*Note: The above principles are taken from the Code of Conduct of the Union of Editors of Daily Newspapers of Athens and adapted to the conditions and demands of the Internet.


Déclaration de principes

Une grande discussion est en cours au sujet des notions de journalisme citoyen, de sociéte civile, de médias sociaux, de blogs éponymes ou anonymes, avec une nouvelle ère qui s’ouvre et l’ancienne ère  qui n’est pas encore achevée.

A radiobubble, nous nous trouvons au carrefour de ces conversations, à leur extrême limite, et nous voulons que le journalisme citoyen acquière sa propre stature, produise du contenu et ne devienne pas une copie du journalisme conventionnel.

Nous sommes conscients du fait que le journalisme objectif n’existe pas. Nous avons nos opinions, nos points de vue, nos grilles de lecture pour juger le monde, et nous sommes toujours prêts à être jugés à notre tour. Nous nous positionnons comme une communauté ouverte qui reconnaît la dignité humaine comme la valeur la plus importante du monde auquel nous aspirons. C'est pour ce monde que nous voulons lutter.

Si vous nous demandez « quels sont vos outils, comment êtes-vous organisés ? », notre réponse sera sincère :  « Nous n'avons ni rédacteur en chef, ni directeur ». Mais surtout, nous possédons quelque chose qui n’existe plus depuis longtemps dans les salles de rédaction : nous avons une âme. Nous discutons, nous nous disputons, nous arrivons à des conclusions, nous nous mettons d'accord, nous trouvons un sujet « intéressant » et nous le fouillons à fond ; nous voulons le présenter comme il n’a pas été présenté – nous n’avons rien à voir avec l’industrie du journalisme qui a fait faillite à cause de son silence.

Et pour cela, nous essayons de créer les outils du journalisme de la nouvelle ère. Le succès du hashtag #rbnews et la façon dont il fonctionne au sein de la communauté de Twitter, ainsi que sur les blogs et, où nous ne publions que les nouvelles que nous avons pu confirmer, constituent déjà un outil du journalisme de la nouvelle ère. La participation en est la clé: la participation de la communauté qui devient le vecteur des nouvelles et le filtre auto-régulé de l’information. C'est une forme de participation qui acquiert un nouveau sens sur radiobubble.

Nous, radiobubble, #rbnews, ces gens qui se cachent derrière les plantes en pot de la rue Ippokratous à Athènes, nous respirons et nous voulons continuer à respirer en tant que réseau autonome et solidaire de gens informés.


Article premier

Le droit de la personne et du citoyen d’avoir accès librement à l'information est inaliénable. L’information est un bien social, et non pas une marchandise ou un moyen de propagande. Celui/celle qui est actif sur internet en utilisant #rbnews, dans le but d’informer et d'être informé, a le droit et le devoir de :
i.       Considérer comme son obligation primordiale de publier la vérité toute entière.
ii.      Considérer comme une insulte envers la société et comme un acte dégradant pour lui-même la déformation, la dissimulation et la perversion de faits réels.
iii.    Respecter et veiller à la particularité de chaque information, du commentaire et du message publicitaire, la correspondance nécessaire entre le titre et le contenu et l’utilisation appropriée des photos, images, graphiques, audios, vidéos et autres représentations. Notre but notamment en ce qui concerne l’utilisation du hashtag #rbnews n'est pas qu’il obtienne un caractère commercial. Nous avons l'obligation de maintenir notre objectif de diffusion de l'information et de ne pas le transformer en outil de commentaire ou de publicité.
iv.      Effectuer des recherches à l’avance, et de manière responsable, sur l’exactitude de l’information que nous comptons publier. tout en étant conscient de ses conséquences à venir.
v.       Corriger sans retard, de façon similaire et emphatique, les informations inexactes et les fausses déclarations que nous avons pu transmettre. 

Article deuxième

Nous qui sommes actifs au sein de la communauté qui diffuse des informations avec #rbnews, nous avons le droit et le devoir de :
i.       Traiter tous les citoyens de façon égalitaire, sans discrimination en matière d’origine, de sexe, d'orientation sexuelle, de religion, de convictions politiques, de situation financière et de position sociale.
ii.       Respecter la personnalité, la dignité et l’inviolabilité de la vie privée des gens et des citoyens de toute la planète. Les informations liées à la vie privée de personnes qui exercent une fonction publique ou occupent une position sociale particulière de pouvoir au sein de la société et sont, en tant que tels, soumis au contrôle de la société, ne peuvent être utilisées que dans le cas où le droit à l’information l'exige, et en tout état de cause de manière responsable.
iii.     Respecter la présomption d’innocence et ne pas anticiper les décisions de la justice, sans cependant éviter de les soumettre à  une évaluation morale.
iv.     Respecter les conventions internationales sur la protection des mineurs, ainsi que des personnes handicapées ou souffrant de maladies graves.
v.       Être discrets et sensibles face aux citoyens en deuil ou en état de choc, ainsi que face à ceux souffrant d’un probleme psychologique évident.
vi.     Contrôler et documenter les informations liées au secteur sensible de la santé, pour lequel la désinformation et l'exagération peuvent provoquer une perturbation injustifiable de l’opinion publique.
vii.   Recouper les informations et les documenter (avec documents, photos, audios, images) avec des methodes légitimes, tout en tenant au courant ceux qui y figurent de notre intention de les publier. Dans les cas où les tenir au courant n’est pas possible en raison de circonstances objectives, nous devons cacher les données personnelles apparaissant dans ces documents.
viii.  Garder le secret des sources d’information obtenues à titre confidentiel.
ix.     Respecter les règles de l'information confidentielle (off the record).
x.      Protéger la pseudonymie et l’anonymat de ceux qui ont opté d’etre actifs de cette manière sur internet.

Article troisième

L’égalite des droits et le pluralisme, qui sont l’oxygène de la démocratie, sont abolis quand l'Etat a le monopole du contrôle des médias, et minés lorsque les médias sont concentrés aux mains de quelques grandes entreprises à but lucratif qui traitent l'opinion publique comme un consommateur et cherchent à manipuler ses croyances, ses habitudes et son comportement général.
C’est pourquoi nous avons le droit et l’obligation de défendre la liberté de la presse et la liberté d'expression.

Article quatrième

La transparence financière est un élément fondamental de la fiabilité, la confiance et la dignité de ceux qui sont actifs au sein de la communaute de #rbnews, donc nous avons le devoir de :
i.        Ne pas chercher rémunération pour notre contribution,
ii.       Ne pas accepter de sinécure ou de position rémunérée qui mettrait en cause notre indépendance par rapport à notre activité sur internet dans des bureaux de presse, des agences gouvernementales ou des compagnies privées.
Dans tous les cas, dans la mesure où notre activite au sein d’ #rbnews n’est pas rémunérée, nous avons l'obligation d’informer la communauté de facon claire (par une déclaration de désistement de responsabilité sur les médias sociaux) de toute relation professionnelle qui pourrait aller à l'encontre de notre activité de diffusion d’informations.

Article cinquième

Notre respect et notre solidarité envers tous les citoyens du monde qui, comme professionnels ou comme amateurs, ont une activité sur internet ou dans les médias conventionnels/traditionnels, nous oblige à:
i.        Considerer comme faute grave tout forme de plagiat.
ii.       Ne pas copier le travail des autres. Toujours mentionner le nom du rédacteur/auteur des textes, extraits, photos, vidéos, audios, que nous utilisons.
iii.     Mentionner la source des informations qui ont déjà été publiées ou transmises.
iv.     Les informations vérifiées par #rbnews (leur choix, vérification, classification etc) constituent le résultat de notre travail, que nous avons choisi de diffuser librement sous license Creative Commons. Il va de soi que cette license ne peut être imposée à chaque utilisateur de Twitter qui utilise #rbnews.

Article sixième

Le gigantisme des médias et la mondialisation de la communication ont augmenté de façon significative le rôle éducatif et culturel de la presse écrite et électronique. Nous avons pleinement conscience de la possibilité d’auto-régulation de la communauté des internautes et avons par conséquent le droit et le devoir, au niveau personnel et collectif, de :
i.        Contribuer à l’amélioration du discours journalistique, en évitant les fautes grammaticales, de syntaxe et de vocabulaire, surtout celles qui dissimulent l’information, faussent le contenu et trompent l’opinion publique.
ii.       Contribuer de façon créative à la protection et l’évolution de notre héritage culturel, sans oublier que nous nous considérons comme des citoyens du monde, et envisageons avec respect la diversité de la civilisation humaine.

Article septième

Toute violation de ces obligations est soumise au contrôle et à la critique de la société civile active sur internet. Nous sommes responsables vis-à-vis des engagements que nous avons choisi de prendre devant la société civile et exigeons le même respect en retour.

*NB : Les principes mentionnés ci-dessus émanent du code de conduite du Syndicat des éditeurs des quotidiens d’Athenes, adaptés aux exigences du journalisme sur internet. 

No comments:

Post a Comment